Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
À découvrir
Artisanat
Balades
Bons plans
Événements
Idées séjours
Mélusine
Portraits
Recettes

Balade de Oulmes à Liez, chemin des vieux moulins

183 vues
chemin des moulins oulmes
De Oulmes à Liez, faites une balade sur le chemin des vieux moulins dont l'activité passée a fait place à la sérénité apaisante du Marais Poitevin.
Partager surShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

A mi-chemin entre Fontenay-le-Comte et Niort, Oulmes eut son heure de gloire : forteresse féodale, logis des moines de l’abbaye de Maillezais, plusieurs moulins…
A Oulmes, cherchez les ormes qui ont donné son nom au village ! Empruntez la rue du Poué qui bouille pour aller au cœur du Marais Poitevin jusqu’à Bouillé-Courdault, port qui connut un énorme trafic et donc une maison des douanes toute aussi active !
Voilà donc une balade qui se veut aussi un voyage dans le temps au coeur du Marais Poitevin !


Point de départ et de retour : Oulmes, balade pour la voiture ou le vélo.

1. Oulmes est un village que l’on traverse que l’on aille de Niort à Fontenay-le-Comte ou inversement. Mais aujourd’hui, nous allons nous y attarder. Stationnez donc sur la place centrale.

A l’entrée du village en venant de Niort, ou en sortant en venant de Fontenay-le-Comte, c’est une le Château et ses écuries monumentales qui attirent le regard.

D’abord forteresse féodale, un second château est édifié au XVII ème siècle mais détruit par un incendie, entre 1759 et 1764, un nouvel édifice est reconstruit avec les pierres de l’ancien château. Les communs ont été élevés sur les vestiges de la forteresse.oulmes-ecuries-chateau-vendee

A l’opposé, donc en venant de Fontenay-le-Comte, un monument insolite se cache au bout d’un petit sentier. Pour y accéder, prendre le chemin avant le n°14 de la route de Fontenay. Indiqué, vous le trouverez donc facilement. Il s’agit d’un Mausolée érigé en 1936 pour Espérance Rousseau, un agriculteur original, en souvenir d’un de ses voyages au Maghreb. Lisez attentivement l’inscription figurant sur ce mausolée !mausolee-oulmes-vendee

2. Prolongez votre balade dans le village en empruntant la rue de la Chevallerie. Sur votre gauche l’ancienne grange de la Chevallerie était autrefois propriété de la commanderie de Cenan, de l’ordre de Malte.
Revenir sur la place et descendre par le jardin du « Jarlingon ». En sortant du jardin à droite ne manquez pas l’ancienne cure en face de l’église Notre-Dame. L’église date du XI ème siècle et renferme une statue polychrome retrouvée dans le dallage. Ces fragments de statue représentent les restes de deux martyrs ailés en calcaire, pièces provenant vraisemblablement d’un retable.eglise d-oulmes-sud-vendee Faire le tour de l’église, afin de voir sur votre droite l’ancien prieuré. Cette propriété est privée et fait face à un jardin, anciennement le cimetière de l’église.

A deux pas, vous emprunterez la rue Saint Thomas pour découvrir Le Logis Saint Thomas. Ce logis est une ancienne chapelle qui aurait appartenu aux moines de l’Abbaye de Maillezais.

3. Cette première partie de la balade vous a peut-être ouvert l’appétit ? Alors pour les aires de pique-nique vous avez le choix ! Soit sur place, à Oulmes à l’aire de pique-nique de La Vallée, soit à l’étape suivante, l’ aire de pique-nique La Fontaine, ombragée au bord de l’eau à Bouillé-Courdault.

Reprenez donc votre véhicule. Quittez la place, prenez la direction de Bouillé-Courdault par la D24.

Pour la petite histoire, on retiendra que l’origine de Bouillé viendrait de l’existence d’un puits (le poé qui bouille) dans lequel coule une source bouillonnante, ou une résurgence, vestige d’un moulin à vent arrêté depuis 1899.

4. Continuer par la D24 puis tourner à gauche par la D68 pour visiter le village de Liez. Au XI ème siècle, un moine italien du nom de Lié aborde au port de Fossé, donnant son nom au village. Sur la place, l’église du XIII ème siècle, où seul subsiste le chœur du XII ème siècle, la chapelle de la vierge et le portail du XIII ème siècle ainsi que les fresques peintes au fond du chœur. liez-eglise-marais-poitevin

La Demeure de Fossé, propriété privée, était au XIV ème siècle, une résidence des évêques de Maillezais. Admirez au passage le pigeonnier. A voir également, de nombreux petits lavoirs et le petit port.

5. Continuer par la D68, jusqu’à Saint-Sigismond point de départ de promenades en barquesaint-sigismond-marais-poitevin

Pour le chemin du retour, passez par Sainte Christine via la D68A, pour découvrir et visiter le Moulin de Pacouinay.

Construit vers 1680. A l’origine, trois moulins existaient mais en 1872, l’importance des taxes qu’on leur imposait entraina la destruction de deux d’entre eux.
6. De Sainte Christine, rejoignez Courdault via la D104. Une halte s’impose pour admirer la maison des douanes et le port. port-bouille-courdault-vendeeCelui-ci fut aménagé lors du creusement en 1840 du canal de la Vieille Autise, destiné à désenclaver le marais. Imaginez ce petit port avec un trafic incessant de plates chargées de céréales, tuiles, pierres, et grumes de peupliers allant s’acquitter des taxes à la maison des douanes de Courdault …La maison aux volets bleus est toujours existante sur le port.


Petit Quizz : le saviez-vous ?
1) Qu’est-ce qu’un pieu à vis ?

C’est un procédé astucieux qui fait partie de la vie du marais. Des centaines de pieux sont donc enfouis dans les sols inconsistants du marais et servent d’ancrage à des embarcadères, des ports, des digues et des édifices de toutes sortes : ces barres peuvent atteindre plus de 18 mètres. Cet ingénieux système a été breveté par Grimaud de Bouillé puis repris par l’entreprise Bonnet de Coulonges-sur-l’Autise.

2) Qu’est-ce que le bras rouge ?

On racontait autrefois aux enfants que le bras rouge les attraperait s’ils se penchaient par-dessus le bord de la barque et les emporterait dans sa tanière au fond de l’eau.

Favoris enregistrés0
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookiesOk, tout accepter