Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
À découvrir
Artisanat
Balades
Bons plans
Événements
Idées séjours
Mélusine
Portraits
Recettes

Balade en Marais Sauvage

237 vues
Une balade en Marais Sauvage, une journée pour découvrir la Venise Verte, ses terres noires, chemins blancs et cathédrale de verdure,
Partager surShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Marais Sauvage, héronnières et chemins blancs pour flâner …

La Balade en Marais Sauvage commence par la plaine, sur le chemin du Poitou Secret et se termine entre les ombres tortueuses des frênes têtards, et le vert fluo des lentilles d’eau.

Le Vanneau et Monfaucon, villages aux noms évocateurs, vous conduisent ainsi au cœur d’un marais sauvage refuge de plus de 70 espèces d’oiseaux.

Chemin faisant, découvrez donc les ânes et baudets du Poitou. Amoureux des jardins, rendez-vous dans les terres noires en empruntant les chemins blancs !


Point de départ et retour : Benet

Question : en combien de temps ?

Eh bien prévoir une journée entière pour en profiter vraiment !

Départ de Benet, et là, avant tout on en profite pour visiter l’église Sainte Eulalie dont la façade reste un des joyaux de l’art roman du Bas Poitou.

A la sortie de Benet prendre direction Coulon par Glandes (8 km) via la D 1.

Coulon, capitale de La Venise verte mérite une visite prolongée. Parcourez ses ruelles et places, mais surtout levez les yeux pour ne rien manquer de la richesse architecturale de ce village.place de l'ecu coulon marais poitevin

Surprenante, l’église de la Sainte Trinité possède une chaire extérieure ! Pour les grandes fêtes carillonnées penserez-vous alors ? Eh bien non, pour les jours de grandes crues !

A la Maison du Marais Poitevin, retrouvez non seulement  les arts et traditions populaires mais surtout le fonctionnement du Marais (écluses, canaux, etc…) l’histoire de la batellerie.

Quittez Coulon par la D 123 en prenant le temps, vitesse limitée oblige, d’admirer le paysage et les vieilles fermes maraîchines.

Longez la Sèvre Niortaise, en direction de Irleau-Le Vanneau.  La Sotterie  et son écluse avec passe à poissons est un point de départ de randonnée vers les chemins blancs en direction de La Garette, Balanger.

ecluses la sotterie marais poitevinEt maintenant il suffit de passer le pont ! le pont d’Irleau pour traverser la Sèvre  puis continuez jusqu’au stop de la D 102 et prendre à gauche direction Le Vanneau. Faites donc un arrêt au port.

Pour sortir du Vanneau empruntez la D 180 en direction de Saint-Georges-de-Rex. Les plus courageux feront la randonnée entre le port de Saint-Georges-de-Rex et le port de Goron en suivant le halage.  Cette randonnée entre les deux ports fait environ 12 km.

saint georges de rex marais poitevin

Dirigez vous ensuite vers Saint-Hilaire-la-Palud pour se balader dans le parc ornithologique. Vous y observerez les oiseaux du Marais Poitevin : 70 espèces d’oiseaux vivent dans un cadre ombragé. Vous êtes ici au cœur du Marais Sauvage.

Poursuivez la balade vers les lieux-dits La Rivière puis La Devise et enfin Arçais. Classé Petite Cité de Caractère, une visite du village s’impose. Une courte randonnée pédestre le long du vieux village se fait en partant du port.

Sortez d’Arçais par la rive gauche du bief de La Taillée, direction Les écluses des Bourdettes jusqu’à Damvix. A Damvix, outre le village,  une jolie balade est à faire le long de la Sèvre Niortaise. A l’ombre des saules pleureurs, vous trouverez également une belle aire de pique-nique au bord de l’eau.la sèvre à damvix marais poitevin

Restez sur la rive gauche de la Sèvre pour atteindre le Village de la Sèvre. Empruntez la « passerelle de la discorde », passerelle entre les 2 départements Vendée et Deux-Sèvres !

Prenez ensuite sur votre gauche vers Nessier et rejoignez Benet.


Petit Quizz : le saviez-vous ?

1 – Qu’est-ce qu’une galipote ?

Il s’agit là de quelqu’un qui chaque nuit, rôde autour des fermes endormies et vient ennuyer les gens. Les condamnations à courir la galipote s’exerçaient parfois pendant sept ans, ou sur le territoire de sept communes. Lorsqu’une Galipote (ou un Loup Garou) se faisait démasquer ou tuer, elle reprenait sa forme humaine, et on savait alors qui c’était.

 

2- Qu’est-ce qu’on n’a jamais vu et que l’on ne verra jamais ? (dicton maraîchin) ?

Daus dents de poul’t, daus pllumes de grnelle, daus jhanbes d’anguille… (des dents de poulets, des plumes de grenouilles, des jambes d’anguilles !)

Favoris enregistrés0
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookiesOk, tout accepter