Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
À découvrir
Artisanat
Balades
Bons plans
Événements
Idées séjours
Mélusine
Portraits
Recettes

Faymoreau, balade au pays des Gueules Noires

311 vues
Salle des pendus au Centre Minier
Faymoreau, le pays des gueules noires en Sud Vendée, Mélusine vous emmène en balade sur les traces d'un riche passé industriel
Partager surShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Faymoreau, pays des gueules noires : une région au surprenant passé industriel. A quelques pas de la forêt de Mervent-Vouvant, fief de la fée Mélusine, plongez au centre de la terre dans les anciennes mines de Faymoreau. Suivez le circuit du charbon vers les fours à chaux de Foussais-Payré, Petite Cité de Caractère. Découvrez le chevalement d’Epagne, l’étang de la Digue, et le pont des Minettes, vestiges d’une industrie florissante devenus lieux bucoliques. Allez, suivez donc Mélusine pour une belle balade !


Ce circuit se déroule en voiture sur une journée sur Faymoreau et les environs de Faymoreau

A) On commence par la vallée des Dorderies qui nous mène bien sûr au village minier. La commune a réaménagé cet espace paysager. Y subsistent un étang, une partie du lavoir utilisé par les femmes de mineurs ainsi que l’entrée d’une ancienne galerie d’écoulement ouverte en 1883.

B) En entrant dans le village minier de Faymoreau, on remarque tout de suite la façade de l’Hôtel des Mines : cet établissement de style «art déco» était un lieu de vie incontournable pour les habitants de Faymoreau et de la région, à l’époque de la mine. Ainsi, les mineurs s’y rassemblaient pour les banquets de la Sainte Barbe et aussi pour les projections de films, séances de théâtre….

C) Faites donc un petit crochet au pied du village par l’étang de la Digue : cette réserve d’eau, d’une superficie de six hectares, a été réalisée en 1920 pour alimenter la centrale électrique de Faymoreau. Mais aujourd’hui, l’étang de la digue et ses pontons, constituent un havre de paix et également un lieu prisé des pêcheurs.etang de la digue faymoreau vendée

On repart en voiture par la D 67 en direction du bourg de Puy-de-Serre.

D) En passant, remarquons la typique gare de Puy de Serre – Faymoreau, gare qui ferma à la fin des années 1970.

E) Faites donc une pause pour admirer l’église Sainte Marthe des XII ème et XIII ème siècles, inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

On poursuit toujours sur la D 67 vers le village de Saint-Maurice-des-Noues.chevalemen-epagnes-sud-vendee

F) On y découvre le «puits d’Epagne» qui a fonctionné de 1847 à 1925, de manière intermittente. En 1947, un nouveau chevalement en béton armé remplace celui en bois mais ne sera jamais utilisé faute de charbon en quantité suffisante à exploiter ! Aujourd’hui propriété du Conseil Départemental de la Vendée, ce chevalement, dernier vestige de la mine, est en cours de rénovation

Direction la D 65 pour traverser la majestueuse forêt Domaniale de Mervent-Vouvant. On peut en profiter pour randonner, et pourquoi pas y faire une pause déjeuner ? Les nombreuses aires de pique-nique aménagées vous attendent.

G) On s’arrête devant le logis de la Cornelière à Mervent, logis typiquement vendéen. Ce logis, construit au XVI éme siècle, conçu sur un plan carré avec douves,aujourd’hui comblées, est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Attention, ce logis est une propriété privée. Alors admirons simplement la façade et ses deux porches caractéristiques, le grand pour les charrettes et calèches et le petit pour les piétons.-logis-corneliere-mervent

H) Enfin on reprend la voiture avec la D 31 pour découvrir la Petite Cité de Caractère Foussais-Payré. Outre son église exceptionnelle, ses anciennes halles et sa maison renaissance François Laurens, c’est en flânant dans ses ruelles que vous trouverez l’insolite. Insolites et gigantesques sculptures sont disséminées ici et là dans le village. En effet tous les ans, la dernière semaine de juillet, se déroule le Symposium de sculpture à la tronçonneuse : 12 à 14 sculpteurs sur bois créent à la tronçonneuse des œuvres uniques. Ces oeuvres restent exposées toute l’année.

Fontaine Payre Vendee

On ne peut pas terminer la balade sans passer par les fours à chaux de Payré ! Construits par la Société des Mines de Faymoreau, ils utilisaient alors comme combustible le charbon extrait dans la région. Ces fours ont fonctionné de 1860 jusqu’au début de la Première Guerre Mondiale. Propriété privée, les fours étant très en hauteur, il est aisé de pouvoir les admirer.fours à chaux foussais payré vendee


Petit Quizz : le saviez-vous ?

1)  Qui vivait dans le Coron des Bas de Soie à Faymoreau ?

Les porions (chefs d’équipes). Percevant des salaires plus élevés que les ouvriers mineurs, ils pouvaient offrir des bas de soie à leurs épouses.
2) Quel animal était utilisé au fond de la mine pour tirer les berlines de charbon ?

Le cheval. A noter que celui-ci vivait au fond de la mine jusqu’à la fin de sa carrière.
3) Combien de nationalités différentes ont travaillé dans les mines de Faymoreau, de 1827 à 1858 ?

16 nationalités : Tchèques, Italiens, Espagnols, Allemands, Anglais… et majoritairement des Polonais

4) Qu’est-ce que le briquet ?

Le mineur ne remontait pas à la surface pour prendre son repas. Il amenait au fond de la mine son casse-croûte, appelé Briquet. Par extension, le briquet est le moment du repas du mineur.

Favoris enregistrés0
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookiesOk, tout accepter