Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
À découvrir
Artisanat
Balades
Bons plans
Événements
Idées séjours
Mélusine
Portraits
Recettes

Un sous-sol propice à la vigne

Pissotte tire son nom du latin “pissiare” c’est-à-dire pisser mais le suffixe “otte” vient en adoucir le débit !!! Le “A boire avec modération” était déjà d’actualité comme il l’est aujourd’hui pour les vins des Fiefs Vendéens issus des vignes plantées sur les coteaux de la commune et déjà fort appréciés par Richelieu ! De nos jours, Pissotte est connue, pour son vignoble, vins élevés et cultivés par la même famille depuis plusieurs générations.

Une étymologie et une histoire qui expliquent ce nom

Il est fait mention pour la première fois de l’existence de la commune en 976 sous le nom de Pixote Villa suivi de Puysault et de Pissotte à partir de 1790.

Située à 3 km au sud de Fontenay-le-Comte la commune possède le seul tunnel ferroviaire de Vendée (d’une longueur de 650 m.), la ligne ferroviaire étant aujourd’hui disparue, une partie est accessible pour les randonneurs.

Pissotte connaît un destin particulier, puisque Louis IX y avait assigné à résidence les juifs chassés de Fontenay-le-Comte, en témoigne le nom de la rue principale.

Pissotte subira aussi la domination anglaise pendant presque 20 ans.

Au XIVe siècle, période des Guerres de Religion qui ruineront le pays, comme en beaucoup de lieux, Eglise et Prieuré seront détruits. L’Eglise Saint Remy dont l’origine remonte au XIIIe siècle ne garde de cette époque que le chœur.

En 1793, Pissotte traversera l’épisode tragique entre vendéens et républicains.


Pissotte bénéficie d’un climat tempéré.

Sa situation géographique permet de profiter du massif forestier de Mervent-Vouvant ou du marais poitevin. La côte atlantique est à moins d’une heure de route.

Un chemin longeant la rivière Vendée à l’est de la commune permet d’agréables promenades à l’orée de la forêt et permet de découvrir le Roc St Luc, le site de Sauvaget, les moulins de Gachet et de Crochet…


Pissotte c’est aussi un vignoble

Pissotte est aussi le nom d’une appellation viticole à part entière : « Fiefs Vendéens Pissotte« , AOC depuis 2011 mais dont les vignes étaient cultivées dès l’époque romaine et vin que Richelieu, dit-on appréciait particulièrement puisqu’il en avait à sa table.

Terroir aujourd’hui reconnu dans les guides et revues spécialisées. A la Petite Groie, propriété familiale ou quatre générations de vignerons de la même famille se sont succédé, Mathieu, fils de Xavier a pris la relève et assure ainsi la pérennité de cette exploitation.

Il n’y a pas que le vin qui coule à Pissotte, mais l’eau aussi, celle de la Fontaine Tabarotte, surmontée de la statue de Notre Dame de Lourdes, statue que, d’après la légende, les jeunes filles qui souhaitaient trouver un mari dans l’année, devaient embrasser !

Qui dit eau, dit moulins ! Sauvaget, Crochet, Gachet, ces trois moulins remontent au XVIIIe siècle.

Le site de Sauvaget offre cette particularité d’avoir été l’emplacement d’un camp romain, les monnaies gauloises retrouvées en attestent.

Vue du village de Pissotte

Favoris enregistrés0
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookiesOk, tout accepter